Le propriétaire de Manchester United, Ratcliffe, admet qu'il faudra peut-être trois ans pour améliorer sa situation

Il faudra « deux ou trois fenêtres d’été » pour amener Manchester United dans un « meilleur endroit », selon le nouvel actionnaire minoritaire Jim Ratcliffe.

L'acquisition par Ratcliffe de 28 pour cent de United pour 1,3 milliard de livres sterling plus tôt cette année est venue avec la responsabilité de l'équipe de jeu à Old Trafford et son groupe Ineos a déjà mené plusieurs examens internes sur la façon de transformer un club qui ne pouvait gérer qu'une huitième place. en Premier League la saison dernière.

Et même si les rapports suggèrent que le manager Erik ten Hag restera, Ratcliffe a admis qu'il n'y aurait pas de solution miracle.

Il a déclaré à Bloomberg : « Il y a place à amélioration partout où nous regardons Manchester United, et nous améliorerons tout.

« Nous voulons être là où est le Real Madrid aujourd'hui, mais cela prendra du temps.

« Nous sommes en quelque sorte un peu handicapés dans ce sens, donc je pense que nous ferons du assez bon travail. Il faudra deux ou trois fenêtres d’été pour arriver à un meilleur endroit.

La décision de rester avec Ten Hag – le Néerlandais est sur le point d'ouvrir des négociations sur un nouvel accord – a peut-être été expliquée par Ratcliffe, suggérant que les problèmes du club sont bien plus profonds que l'homme dans l'abri.

Il a ajouté : « L'entraîneur n'est pas la question centrale à Manchester United.

« C'est un club de sport. Il faut que ce soit compétitif, il faut un certain degré d'intensité, mais avec un côté solidaire car on a affaire à des joueurs relativement jeunes. Historiquement, ce type d’environnement n’a pas existé.

Le recrutement a été un problème récurrent à United ces dernières saisons, avec des centaines de millions de livres dépensées pour constituer une équipe qui continue de prendre du retard sur Manchester City, Liverpool et Arsenal.

Cela a conduit à un bouleversement dans les coulisses avec l'arrivée de Jason Wilcox en tant que directeur technique, tandis que la décision de Dan Ashworth de Newcastle United de devenir directeur sportif devrait se concrétiser une fois la compensation convenue.

Ratcliffe a déclaré : « Manchester United n'a aucun joueur valorisé à 100 millions d'euros ou plus », tout en ajoutant qu'une superstar « ne résoudra pas le problème à Manchester United ».