Sélectionner une page
Europe 1

Avec « l’Équipe du Dimanche » sur Canal + hier ou « Y’a pas péno » aujourd’hui sur Europe 1, le journaliste Thomas Thouroude a toujours un mot sympa, un clin d’œil, pour son club de cœur. Thomas Thouroude se confie sur son amour pour le Stade Malherbe Caen pour Foot d’Avant.


Tu as grandi à Caen. Quels sont tes premiers souvenirs du Stade Malherbe ?
Je suis allé voir mon premier match à Caen quand j’avais environ neuf ans. C’était à Venoix. Je ne me souviens pas spécialement du match. J’avais surtout été impressionné par le Stade Venoix. Dans les virages, j’avais l’impression que c’était gigantesque. Il y avait les tribunes en taule, on tapait fort avec les pieds. Puis j’ai continué à suivre Malherbe. Je suis aussi allé à d’Ornano. Je me souviens notamment quand Caen a battu Marseille (2-0) en D2 en 1995. A d’Ornano, j’ai vu les débuts de Jérôme Rothen, Bernard Mendy, Titi Deroin. Avant à Venoix, j’ai vu Xavier Gravelaine, Benoît Cauet, Stéphane Dedebant.


Quel est ton premier souvenir au Stade Michel d’Ornano ?
Je me souviens du match amical Caen-Bayern Munich (4-1) lors de l’inauguration du Stade Michel d’Ornano en 1993. Malheureusement, je n’étais pas présent lors de ce match-là. Je suis allé à d’Ornano très régulièrement lors de la saison 1993/94. Je me souviens qu’il y avait encore des places en pesage, tu payais cinq balles et tu étais au bord du terrain. On allait là avec les potes.


« L’an passé le Stade Malherbe m’a invité pour PSG-Caen. Au moment du but de Ronny Rodelin, on s’est tous levés et les joueurs de Caen nous ont demandé de nous rasseoir. J’ai adoré ce coup magique de « Rooooonny » le Brésilien »


Dans la cour d’école, tu étais quel joueur du Stade Malherbe ?
Dans la cour d’école, j’étais Xavier Gravelaine. Nous étions tous Xavier Gravelaine d’ailleurs. Bon après, je n’ai jamais été très bon en foot. Comme tous les mômes, je voulais jouer à Malherbe. J’ai fait une journée de détection et comme je n’étais pas très bon, ils ne m’ont pas calculé. C’est pour cette raison que je me suis mis à jouer au rugby. Au rugby, lors de mon premier entraînement, ils m’ont filé un short, des crampons et à la fin il y avait un goûter. En revanche, avec les potes, j’ai beaucoup joué au foot sur le terrain d’entraînement des pros du Stade Malherbe car je n’habitais pas très loin du Stade Venoix. J’ai donc passé des soirées d’été interminables à jouer sur les terrains d’entraînement ou dans la fosse. On jouait jusqu’à 22h30. J’y ai passé de superbes moments. Mémorables.


Quand tu allais à Venoix ou à d’Ornano, tu te déplaçais pour voir quel joueur de Caen en particulier ?
Je pense notamment à Stéphane Dedebant qui plaisait aussi à tous les supporters de Caen à l’époque. C’était un super joueur. Xavier Gravelaine aussi évidemment. J’aimais beaucoup Benoît Cauet. Je me souviens également que Jérôme Rothen a vraiment régalé à d’Ornano. Aujourd’hui, je dirais Julien Féret. C’est un joueur magnifique, il a un beau toucher de balle, beaucoup de finesse. Dommage aussi que N’Golo Kanté et Thomas Lemar soient partis rapidement. C’est ce qui arrive souvent à Malherbe qui doit vendre ses meilleurs joueurs. J’aime aussi les coups d’éclat de Ronny Rodelin. J’étais au Parc des Princes l’an passé quand Caen s’est sauvé lors de la dernière journée. C’est un super souvenir. Les gens de Malherbe m’avaient invité pour ce match. Au moment du but de Ronny Rodelin, on s’est tous levés et les joueurs de Caen nous ont demandé de nous rasseoir (rires). J’ai adoré ce coup magique de « Rooooonny » le Brésilien.


Dans l’histoire récente du Stade Malherbe, quel entraîneur t’a le plus convaincu : Robert Nouzaret, Daniel Jeandupeux, Pierre Mankowski, Pascal Théault, Franck Dumas ou Patrice Garande ?
J’aime bien Patrice Garande. J’aime sa personnalité. J’échange quelques textos avec lui. J’essaie de lui apporter mon soutien tout comme à Rémy Vercoutre. Avec Patrice Garande, on a quand même fait une saison splendide en 2015/16 en finissant septièmes. Caen avait fait de très beaux matchs. Notamment cette victoire à Marseille (1-0) avec ce but d’Andy Delort qui précipite le départ de Marcelo Bielsa. Ce que j’aime à Caen, c’est qu’il y a toujours une culture du foot, du jeu. C’est rare les années où ça ne joue pas bien. Cette saison face à Nantes (3-2), Caen a fait un beau match.


« Si Caen se maintient, ta saison, elle est réussie »


Ou étais-tu lors de Caen-Saragosse 1992 (32emes de finale de Coupe de l’UEFA) et Caen-Strasbourg 2005 (finale de la Coupe de la Ligue), deux dates phares de l’histoire du Stade Malherbe Caen ?
J’étais devant ma télé. Ça m’a marqué parce que ces matchs ont marqué l’histoire du club. Il y a aussi ce quart de finale de Coupe de France face à Lyon (1-0). C’est une nouvelle page de l’histoire du Stade Malherbe qui est écrite. Chaque année, j’espère un beau parcours en coupe car Caen lutte souvent pour le maintien en championnat. Cette saison, si Caen se maintient, ta saison, elle est réussie.


Parmi les différents Caen-PSG de l’histoire lequel t’a le plus marqué : le Caen-PSG 94 (1-2) avec ce but incroyable de Francis Llacer, le Caen-PSG 2008 (3-0) avec la superbe volée de Titi Deroin ou le PSG-Caen 2017 (1-1) avec le maintien in-extremis obtenu par Caen ?
Bah non pas le Caen-PSG avec le but de Francis Llacer, tu rigoles ou quoi (rires). Il est resté en tête du Top But de Téléfoot pendant des mois. J’ai vécu deux superbes Caen-PSG ces dernières années : en 2015, Paris a fini le match à neuf car tous les remplacements avaient été faits et les joueurs se pétaient les uns après les autres. On finit à 2-2 avec un coup-franc venu d’ailleurs d’Hervé Bazile à la fin du match. J’étais comme un dingue. Et il y a aussi le PSG-Caen de la saison passée avec le maintien obtenu in-extremis grâce au but de Ronny Rodelin.


Enfin, quelle interview aimerais-tu lire prochainement sur Foot d’Avant ?
Graham Rix et Pascal Nouma. C’est un dingue et il me fait toujours marrer.


Propos recueillis par Clément Lemaître


Tu es fan du Stade Malherbe Caen ? Découvre l’interview de Cyrille Watier

Tu veux t’acheter le maillot du PSG ? Bénéficie de 30% dès maintenant en cliquant ici