« J'avais du mal » – Bukayo Saka fait le point sur ses blessures avant la confrontation avec le Bayern

L'ailier d'Arsenal, Bukayo Saka, admet qu'il a « en difficulté » lors de la seconde moitié de la victoire des Gunners contre Brighton & Hove Albion, mais il donnera tout ce qu'il peut tant qu'il aura « deux jambes ».

Arsenal ailier Bukayo Saka a admis qu'il avait « du mal » vers la fin du triomphe 3-0 des Gunners en Premier League contre Brighton et Hove Albion mais il continuera à tout donner tant qu'il aura « deux jambes ».

Le joueur de 22 ans a été en proie à des problèmes au cours des deux dernières semaines, ayant d'abord dû se retirer de l'équipe d'Angleterre pour les matches de mars en raison d'un problème qu'il soignait avant d'arriver au camp.

Une période de récupération prolongée a fait du bien à Saka alors qu'il revenait dans le premier XI contre Manchester City dimanche dernier, mais il n'a pas réussi à passer à la vitesse supérieure et a quitté le terrain avec un physio vers la fin du match.

Un revers tardif sur ce problème lié à la fatigue a forcé Saka à rater la victoire en milieu de semaine contre Luton Town, mais une fois de plus, l'international anglais s'est rapidement rétabli pour reprendre son rôle habituel d'ailier droit contre Brighton & Hove Albion samedi.

Le diplômé de Hale End a débuté et a marqué sur penalty lors de ce succès 3-0, qui a propulsé Arsenal en tête du classement contre Liverpool et l'a propulsé à 14 buts en Premier League pour la campagne 2023-24, ainsi qu'à 30 contributions en tous les tournois.

Aucune inquiétude sur la forme physique de Saka avant Bayern Munich choc

Saka a été retiré juste après l'heure de jeu au stade Amex, soulevant de légères inquiétudes quant à sa forme physique pour le match de mardi. Ligue des champions quart de finale aller contre le Bayern Munich, et même s'il a admis que son corps lui faisait défaut vers la fin, il a apaisé les craintes d'un nouveau licenciement.

Parler à Actualités Sky SportsSaka a déclaré : « J'avais du mal, mais tant que j'ai deux jambes, je donnerai tout – je veux être sur le terrain. »

Arteta a également affirmé que le joueur de 22 ans allait « bien » lors de sa conférence de presse d'après-match et a parlé de sa mentalité après un autre penalty réussi, 12 mois après son échec sur penalty lors d'un match nul 2-2 contre West Ham. United, ce qui a gravement ébranlé les espoirs de titre d'Arsenal.

« Oui, il va bien. C'est un petit ou un énorme problème car un penalty est un but, et un score différent fait toute la différence », a déclaré l'Espagnol aux journalistes.

« Mais juste le courage de recommencer, parce que je suis sûr que quelque chose lui trottait dans la tête, mais cela fait encore un an, il a vécu ça. [missing against West Ham] et il veut faire une différence pour l'équipe. »

Les deux hommes d'Arsenal marchent sur la corde raide des suspensions mardi

Mikel Arteta, manager d'Arsenal, et Kai Havertz, photographiés le 6 avril 2024

Avec Saka apparemment prêt à s'aligner dès le départ contre le Bayern Munich, vainqueur fréquent des Gunners dans le passé, seule victime de l'ACL Jurrien Bois Je devrais surveiller le match aller depuis l'infirmerie.

Cela fait près de huit mois que l'ancien joueur de l'Ajax s'est blessé lors du week-end d'ouverture de la saison de Premier League, mais Arteta croise les doigts pour qu'il soit à nouveau disponible avant la fin de la saison.

Cependant, deux Gunners risquent de rater le match retour à l'Allianz Arena en raison d'une suspension, car Declan Riz et Kai Havertz sont tous deux sur deux cartons jaunes pour la saison en cours de Ligue des Champions.

Havertz a été averti lors des deux matches de la victoire d'Arsenal contre Porto en huitièmes de finale, tandis que Rice a été averti lors de la première rencontre contre les Dragons et lors du succès de son équipe en phase de groupes à domicile contre Séville.

Alors que les deux hommes foulent donc la corde raide mardi soir, ils sont devenus des membres précieux de l'équipe d'Arteta depuis leur arrivée cet été et devraient malgré tout débuter.